Alexis CHRYSSOSTALIS

Ingénieur de recherche en analyse des sources historiques et culturelles
Collège de France
UMR 8167 Orient et Méditerranée

 
 

A. Chryssostalis, Recherches sur la tradition manuscrite du « Contra Eusebium » de Nicéphore de Constantinople, Paris 2012.
A. Chryssostalis (éd.), Saint-Stéphane de Paris 1895-1995, Le livre du centenaire de la cathédrale orthodoxe grecque de Paris, Paris 1995.
A. Chryssostalis, La notion de morphè dans le Contra Eusebium de Nicéphore de Constantinople, Orientalia christiana periodica 79, 2013, p. 139‑158.
A. Chryssostalis, L’iconoclasme et la Lettre à Constantia, attribuée à Eusèbe de Césarée, selon le Père Georges Florovsky (1893-1979), Pensée orthodoxe 9, 2012, p. 103‑111.
A. Chryssostalis, Évolution et diversité de la pratique liturgique de l’orthodoxie hellénophone, dans C. Braga et A. Pistoia (éd.), Les mouvements liturgiques : corrélations entre pratiques et recherches (Bibliotheca ephemerides liturgicae. Subsidia 129), Rome 2004, p. 141‑147.
A. Chryssostalis, Recherches sur Nicéphore de Constantinople, Annuaire de l’École pratique des hautes études, Section des sciences religieuses 123, 2015 2014, p. 211‑212.
A. Chryssostalis, La reconstitution d’un vaste traité iconophile écrit par Nicéphore de Constantinople (758-828), dans Semitica et classica (2) 2009, p. 203‑215.
A. Chryssostalis, Le «Psautier Chludov», le «Barlaam de Paris» et la bibliothèque de la Sainte-Trinité de Chalki, Revue des études byzantines 73, 2015, p. 259‑266.