Annick PETERS-CUSTOT

Professeur à l’Université de Nantes

 
 

A. Lampadaridi, Du latin au grec : le « voyage » linguistique et culturel des Vies monastiques dans le monde byzantin, dans O. Delouis, A. Peters-Custot et M. Mossakowska-Gaubert (éd.), Les mobilités monastiques de l’Antiquité tardive au Moyen Âge (IVe-XVe s.) (à paraître) (Collection de l’Ecole Française de Rome), Rome 2019.
M.-P. Raynaud, C. Jolivet-Lévy, S. Brodbeck, M. De Giorgi et M. Falla Castelfranchi, Projet de Corpus de la peinture byzantine en Italie du Sud et en Sicile : méthode adoptée et problèmes rencontrès, dans S. Brodbeck, J.-M. Martin, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle), III : Décor monumental, objets, tradition textuelle (Collection de l’École française de Rome 510), Rome 2015, p. 57‑78.
V. Déroche, E. Cuozzo, A. Peters-Custot et V. Prigent, Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean-Marie Martin (Monographies 30), 2, Paris 2008.
J. Durand, À propos d’orfèvrerie et de reliquaires, dans S. Brodbeck, J.-M. Martin, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle), III : Décor monumental, objets, tradition textuelle (Collection de l’École française de Rome 510), Rome 2015, p. 39‑56.
S. Brodbeck, Introduction, dans S. Brodbeck, J.-M. Martin, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle), III : Décor monumental, objets, tradition textuelle (Collection de l’École française de Rome 510), Rome 2015, p. 1‑7.
S. Brodbeck, Les relations artistiques entre la Sicile et les territoires Plantagenêt à la fin du XIIe siècle, dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae, Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 89‑103.
S. Brodbeck, J.-M. Martin, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle), III : Décor monumental, objets, tradition textuelle (Collection de l’École française de Rome 510), Rome 2015.
É. Thoreau-Girault, L’usage napolitain du célibat ecclésiastique (Xe–XIIe siècle), dans E. Cuozzo, V. Déroche et A. Peters-Custot (éd.), Puer Apuliae, Mélanges offerts à Jean-Marie Martin (Monographies 30), Paris 2008, 2 vol., p. 653‑660.
A. Peters-Custot, Tarente une ville byzantine de l’italie méridionale, dans S. Métivier et P. Pagès (éd.), Économie et société à Byzance (VIIIe-XIIe siècle). Textes et documents (Byzantina Sorbonensia 24), Paris 2007, p. 291‑294.
A. Peters-Custot, La Calabre méridionale byzantine, dans S. Métivier et P. Pagès (éd.), Économie et société à Byzance (VIIIe-XIIe siècle). Textes et documents (Byzantina Sorbonensia 24), Paris 2007, p. 287‑290.
A. Peters-Custot, Plateae et anthrôpoi, peut-on trouver des origines byzantines à l’organisation normande de la paysannerie de la Calabre méridionale ?, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle). IV, Habitat et structure agraire (Collection de l’École française de Rome 531), Rome 2017, p. 293‑318.
A. Peters-Custot, Brébion, kodex et plateae : petite enquête sur les instruments de la propriété monastique dans la Calabre méridionale aux époques byzantine et normande, dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 537‑552.
A. Peters-Custot, Gli elenchi di uomini, dans E. Cuozzo et J. M. Martin (éd.), Studi in margine all’edizione della Platea di Luca arcivescovo di Cosenza (1203-1227) 2009, p. 141‑158.
S. Métivier, L’organisation de la frontière arabo-byzantine en Cappadoce (viiie - ixe siècle), dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 433‑454.
J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle). IV, Habitat et structure agraire (Collection de l’École française de Rome 531), Rome 2017.
A. Peters-Custot, Les remaniements de la carte diocésaine de l’Italie grecque lors de la conquête normande : une politique de latinisation forcée de l’espace ? 1059-1130, dans P. Rodriguez (éd.), Pouvoir et territoire I, Antiquité - Moyen-âge : actes du colloque organisé par le CERHI, Saint-Étienne, 7 et 8 novembre 2005 (Travaux du CERHI 6), Saint Etienne 2007, p. 57‑75.
C. Jolivet-Lévy, Saint Théodore et le Dragon : nouvelles données, dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 357‑372.
G. Saint-Guillain, Sainte-Marie du Perchay, abbaye cistercienne à Constantinople, dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae, Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 593‑604.
J. C. Cheynet, L’ « homme » du basileus, dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 139‑156.
B. Mondrain, Lettrés et copistes à Corfou au XVe et au XVIe siècle, dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 463‑476.
C. Morrisson, Miliareni de follibus : la trouvaille de folles byzantins de Cannes (milieu du Xe siècle), dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 105‑122.
V. Prigent, Nouvelle hypothèse à propos des monnaies de bronze à double marque de valeur de l’empereur Constantin IV, dans E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent (éd.), Puer Apuliae : Mélanges offerts à Jean Martin (Monographies 30), Paris 2008, p. 567‑580.
J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012.
O. Delouis, Saint Benoît de Nursie à Byzance, dans S. Excoffon, D.-O. Hurel et A. Peters-Custot (éd.), Interactions, emprunts, confrontations chez les religieux (Antiquité tardive-fin du XIXe siècle) (Congrégations, ordres religieux et sociétés), Saint-Étienne 2015, p. 73‑92.
A. Peters-Custot, Bessarion et le monachisme italo-grec: l’Orient en Italie du Sud?, Cahiers d’études italiennes 25, 2017, p. http://cei.revues.org/3616.
A. Peters-Custot, Les Grecs de  l’Italie méridionale post-byzantine. Une acculturation en douceur (IXe-XIVe  siècles) (Collection de l’École  française de Rome, 420), Rome 2009.
V. Prigent, Le grand domaine sicilien à l’aube du Moyen Âge, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle). IV, Habitat et structure agraire (Collection de l’École française de Rome 531), Rome 2017, p. 207‑236.
A. Nef, Les diplomes du diwan sicilien et le passé byzantin de la Sicile: retour sur les jara’id et les dafatir al-hudud des XIe-XIIe siècles, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle). IV, Habitat et structure agraire (Collection de l’École française de Rome 531), Rome 2017, p. 271‑292.
J.-M. Martin, Peuplement, occupation du sol et rapports sociaux dans les duchés tyrrhéniens, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle). IV, Habitat et structure agraire (Collection de l’École française de Rome 531), Rome 2017, p. 73‑89.
J.-M. Martin, Les contrats agraires dans les duchés tyrrhéniens, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie (VIIIe-XIIe siècle). IV, Habitat et structure agraire (Collection de l’École française de Rome 531), Rome 2017, p. 319‑340.
V. Prigent, Notes sur la tradition sigillographique byzantine dans le royaume normand de Sicile, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012, p. 605‑641.
V. Prigent, Monnaie et circulation monétaire en Sicile du début du VIIIe siècle à l’avènement de la domination musulmane, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012, p. 455‑482.
V. Prigent, les cadres juridiques et sociaux : Conclusion, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012, p. 221‑235.
J.-M. Martin, Les aristocraties des duchés tyrrhéniens (Xe-XIIe siècle) : parcours variés de Byzance à l’Occident, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012, p. 585‑604.
J.-M. Martin, Structures familiales, vocabulaire de la parenté, dévolution du patrimoine : les duchés de Gaète et d’Amalfi (Xe-XIIe siècle) ;  Venise (Xe-XIIe siècle), dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012, p. 117‑155.
J.-M. Martin, L’usage de prédicats d’origine antique, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012, p. 243‑258.
J.-M. Martin, Les spécificités anthroponymiques des régions non lombardes de l’Italie centro-méridionale : essai de synthèse, dans J.-M. Martin, V. Prigent et A. Peters-Custot (éd.), L’héritage byzantin en Italie, VIIIe-XIIe siècle. II : Les cadres juridiques et sociaux et les institutions publiques (Collection de l’École française de Rome, 461), Rome 2012, p. 207‑220.