Élisabeth MALAMUT

Professeur, Aix-Marseille Université

 


 

Malamut, É. (1988). Les Îles de l’Empire byzantin: VIIIe-XIIe siècles (Vols. 1–2). Paris: Publications de la Sorbonne.
Malamut, É. (2016). L’impératrice byzantine et le cérémonial (VIIIe-XIIe siècle). In O. Delouis, S. Métivier, & P. Pagès (Eds.), Le saint, le moine et le paysan, Mélanges d’histoire byzantine offerts à Michel Kaplan (pp. 329–374). Paris: Publications de la Sorbonne.
Ganchou, T. (2014). Zampia Palaiologina Doria épouse du prétendant ottoman Muṣṭafā. Un fils de Bāyezīd Ier (1421) ou de Meḥmed Ier (1422) ? In É. Malamut & A. Nicolaïdès (Eds.), Impératrices, princesses, aristocrates et saintes souveraines: de l’Orient chrétien et musulman au Moyen Âge et au début des Temps modernes (pp. 133–170). Aix-en-Provence: Presses universitaires de Provence.
Malamut, É., & Ouerfelli, M. (Eds.). (2014). Villes méditerranéennes au Moyen Âge. Aix-en-Provence: Presses universitaires de Provence.
Rapti, I. (2014). Le mécénat des princesses arméniennes. In É. Malamut & A. Nicolaïdès (Eds.), Impératrices, princesses, aristocrates et saintes souveraines: de l’Orient chrétien et musulman au Moyen Âge et au début des Temps modernes (pp. 249–272). Aix-en-Provence: Presses universitaires de Provence.
Limousin, É. (2014). Zoé : derrière l’image et les mariages. Une politique ? In É. Malamut & A. Nicolaïdès (Eds.), Impératrices, princesses, aristocrates et saintes souveraines de l’Orient chrétien et musulman au Moyen Âge et au début des Temps modernes (pp. 71–84). Aix-en-Provence: Presses universitaires de Provence. Retrieved from https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01247440
Malamut, É. (2016). Réfugiés politiques et transfuges à Byzance. In N. Drocourt & É. Schnakenbourg (Eds.), Thémis en diplomatie: droits et arguments juridiques dans les relations internationales de l’Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle (pp. 243–259). Rennes: Presses Universitaires de Rennes.
Malamut, É. (2015). La figure de l’ambassadeur byzantin auprès des Ottomans dans la première moitié du XVe siècle. In N. Drocourt (Ed.), La figure de l’ambassadeur entre mondes éloignés : ambassadeurs, envoyés officiels et représentations diplomatiques entre Orient islamique, Occident latin et Orient chrétien (XIe-XVIe siècle) (pp. 79–95). Rennes: Presses universitaires de Rennes.
Malamut, É. (1993). Sur la route des saints byzantins. Paris: CNRS.
Malamut, É. (2014). Continuité et rupture : la fiscalité byzantine au début du XIVe siècle et la critique de l’autorité impériale par les contemporains. In J. Dubouloz, S. Pittia, & G. Sabatini (Eds.), L’imperium romanum en perspective. Les savoirs d’empire dans la République romaine et leur héritage dans l’Europe médiévale et moderne (pp. 131–145). Presses universitaires de Franche-Comté. Retrieved from http://pufc.univ-fcomte.fr/fiche_ouvrage.php?isbn=978-2-84867-498-8&id_titre=2063285211
Malamut, É. (2016). De la mort aux funérailles de l’empereur à Byzance. In J. Foa, É. Malamut, & C. Zaremba (Eds.), La mort du prince: de l’Antiquité à nos jours (pp. 29–60). Aix-en-Provence, France: Presses universitaires de Provence.
Durand, J. (2014). Reliquaires de princesses byzantines. In É. Malamut & A. Nicolaïdès (Eds.), Impératrices, princesses, aristocrates et saintes souveraines: de l’Orient chrétien et musulman au Moyen Âge et au début des Temps modernes (pp. 231–248). Aix-en-Provence: Presses universitaires de Provence.