Georges SIDÉRIS

Maitre de conférences à l’Université Sorbonne Université (ESPE)
UMR 8167 Orient et Méditerranée

G. Sidéris, Les eunuques à Byzance, dans S. Métivier et P. Pagès (éd.), Économie et société à Byzance (VIIIe-XIIe siècle). Textes et documents (Byzantina Sorbonensia 24), Paris 2007, p. 39‑42.
G. Sidéris, Bassianos, les monastères de Bassianou et de Matrones (Ve-VIe siècle), dans Delouis, Olivier, S. Métivier et P. Pagès (éd.), Le saint, le moine et le paysan, Mélanges d’histoire byzantine offerts à Michel Kaplan (Byzantina sorbonensia 29), Paris 2016, p. 631‑656.
G. Sidéris, Eunuques, castration et  transidentité à Byzance, dans J. Mateu, M. Reynier et F. Vialla (éd.), Regards croisés sur le genre. Les 2e assises du corps transformé, Bordeaux 2010, p. 63‑94.
G. Sidéris, L’Adelphopoièsis aux VIIe-Xe siècles à Byzance : une forme de fraternité jurée, dans Oralité et lien social au Moyen Âge (Occident, Byzance, Islam) (Monographies 29), Paris 2008, p. 265‑279.
G. Sidéris, L’unité du projet épistémique de Nicéphore  Blemmydès (1197- v. 1269), dans A. Rigo et P. Ermilov (éd.), Byzantine theologians. The systematization of their own doctrine and their perception of foreign doctrines (Quarderni di Nea Rômè 3), Roma 2009, p. 103‑124.
G. Sidéris, La  trisexuation à Byzance, dans M. Riot-Sarcey (éd.), De la différence des sexes. Le genre en  histoire (Bibliothèque historique), Paris 2010, p. 77‑100 et 235‑245.
G. Sidéris, Quelques  aspects des catastrophes naturelles à Byzance et de leurs effets sur la société  (seconde moitié du VIe siècle - milieu du Xe siècle), dans L. Buchet, C. Rigeade, I. Séguy et M. Signoli (éd.), Vers une  anthropologie des catastrophes :  9e journées anthropologiques de Valbonne, 22-24 mai 2007, Antibes-Paris 2009, p. 163‑178.
G. Sidéris, Les  eunuques de Byzance : de la société de cour à la société urbaine (IVe-  XIIe siècle), dans E. Malamut (éd.), Dynamiques sociales au Moyen Âge en Occident  et en Orient (Collection le temps de l’histoire), Aix en Provence 2010, p. 89‑116.
G. Sidéris, Poux, puces et punaises à Byzance (IVe-XIe siècles): entre nature et surnaturel, dans F. Collard et É. Samama (éd.), Poux, puces, punaises, la vermine de l’homme. Découverte, descriptions et traitements. Antiquité, Moyen Âge, époque moderne. Delouis, Paris 2015, p. 299‑312.
G. Sidéris, Jouer du poil à Byzance: anges, eunuques et femmes déguisées en moines, dans M.-F. Auzépy et J. Cornette (éd.), Histoire du poil, Paris 2011, p. 93‑114.
G. Sidéris et A. Stazzone (éd.), L’Italie et l’Orient : échanges, enjeux, regards croisés (Cahiers d’étude italiennes, 21), Grenoble 2015.
G. Sidéris, D. Berger, D. Loizon, M. Balcou-Debussche, Y. Léal et M.-P. Mackiewicz (éd.), Éducation à la santé et complexité recherches, formations, pratiques UNIRéS, le Réseau des universités pour l’éducation à la santé actes du 4e colloque international 2012 (Ecole & santé), [S. l.] 2014.
G. Sidéris, Approches sur l’historiographie du genre à Byzance, Genre et histoire 3, 2008, p. 1‑29.
G. Sidéris, C’est  une tradition souvent méconnue : les eunuques avaient un rôle  prestigieux, Historia (Paris) 750, 2009, p. 37.
G. Sidéris, Byzance. L’empire chrétien des Romains d’Orient2016, p. 100‑101.
G. Sidéris, Sur l’origine des anges eunuques à Byzance, dans C. Zuckerman (éd.), Constructing the seventh century (Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance. Travaux et mémoires, 17), Paris 2013, p. 539‑558.
G. Sidéris, Les débats sur l’eunucité et la nature physiologique des eunuques à Byzance (IVe-XIIe siècle), dans E. Pibiri et F. Abbot (éd.), Féminité et masculinité altérées: transgression et inversion des genres au Moyen Âge (Micrologus’ library, 78), Firenze 2017, p. 145‑206.
G. Sidéris, Un empire de onze siècles, Histoire & civilisations 19 (juillet août 2016), 2016, p. 44‑47.
G. Sidéris, Constantinople byzantine et ottomane [Cartes], La Vie / Le Monde  - Hors série 2014, p. 32‑33.
G. Sidéris, Deux figures féminines d’autorité à Byzance : Théosébô et Danèlis, Etudes roussillonnaises : revue d’histoire et d’archéologie méditerranéennes 25, 2013, p. 61‑70.
G. Sidéris, Ces gens ont raison : La controverse christologique de 1165-1166, la question des échanges doctrinaux entre l’Occident latin et Byzance et leur portée politique, Cahiers de recherches médiévales et humanistes no 24, 2012, p. 173‑195.
G. Sidéris et A. Stazzone (éd.), Présentation, dans L’Italie et l’Orient : échanges, enjeux, regards croisés (Cahiers d’étude italiennes, 21), Grenoble 2015, p. 5‑20.