Marie-Hélène CONGOURDEAU

Chargée de recherche honoraire au CNRS
UMR 8167 Orient et Méditerranée – Monde Byzantin

M.-H. Congourdeau, La terre sainte au XIVe s. : La Vie de Sabas de Vatopédi par Philothée Kokkinos, dans B. Caseau et J.-C. Cheynet (éd.), Pèlerinages et lieux saints dans l’Antiquité et le Moyen Age. Mélanges offerts à Pierre Maraval (Monographies 23), ACHCByz., Paris 2006.
S. Lazaris, La production nouvelle en médecine vétérinaire sous les Paléologues et l’œuvre cynégétique de Dèmètrios Pépagôménos, dans M. Cacouros et M.-H. Congourdeau (éd.), Philosophie et sciences à Byzance de 1204 à 1453 : les textes, les doctrines et leur transmission : actes de la table ronde organisée au XXe Congrès international d’études Byzantines, Paris, 2001 (Orientalia Lovaniensia analecta 146), Leuven 2006, p. 225‑267.
M.-H. Congourdeau, Maxime le Confesseur, dans R. Goulet (éd.), Dictionnaire des philosophes antiques. VII, de d’Ulpien à Zoticus, avec des compléments pour les tomes antérieurs, Paris 2018, p. 600‑607.
M.-H. Congourdeau, Une fronde du clergé de Constantinople au XIVe s., dans Société des Historiens médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public (éd.), Le clerc séculier au Moyen Âge, Paris 1993, p. 27‑34.
M.-H. Congourdeau, Debating the Soul in Late Antiquity, dans N. Hopwood, R. Flemming et L. Kassell (éd.), Reproduction. Antiquity to the Present Day, Cambridge 2018, p. 109‑121.
M.-H. Congourdeau, Medical Art, Erudition, and Practice at the Byzantine Capital, dans B. Pitarakis (éd.), Life Is Short, Art Long: The Art of Healing in Byzantium, Pera Museum, Istanbul, Paris 2015, p. 90‑103.
M.-H. Congourdeau, Nicholas Cabasilas of Thessaloniki: the historical dimension of the person, dans A. Torrance et S. Paschalidis (éd.), Personhood in the Byzantine Christian Tradition. Early, Medieval, and Modern Perspectives, London 2018, p. 114‑127.
M.-H. Congourdeau, Kallistos, les moines bulgares et le myron, dans Le patriarcat oecuménique de Constantinople et Byzance hors Frontières (1204-1586), Paris, 2015.
M.-H. Congourdeau, M.-H. Blanchet et D. I. Mureşan, Le patriarcat œcuménique de Constantinople et Byzance hors frontières (1204-1586) (Dossiers Byzantins 15), 2014.
M.-H. Congourdeau, Nicolas Cabasilas, La vie en Christ, t. 1 et 2 (Sources Chrétiennes 355, 361), Paris 1989.
M.-H. Congourdeau, L’embryologie dans le Corpus hippocratique, dans L. Brisson (éd.), Porphyre, Sur la manière dont l’embryon reçoit l’âme (Histoire des doctrines de l’Antiquité classique), Vrin., Paris 2012.
M.-H. Congourdeau, La médecine byzantine à la croisée de l’Orient et de l’Occident, dans A. Speer et P. Steinkrüger (éd.), Knotenpunkt Byzanz: Wissensformen und kulturelle Wechselbeziehungen (Miscellanea Mediaevalia 36), De Gruyter., Berlin-Boston 2012.
M.-H. Congourdeau, Nicolas Cabasilas et son discours sur les intérêts, dans C. Gastgeber et C. Messis (éd.), Pour l’amour de Byzance. Hommage à Paolo Odorico" (Eastern and Central European Studies III), Frankfurt am Main 2013, p. 73-88.
M.-H. Congourdeau, Correspondance de Nicolas Cabasilas (Fragments), Belles lettres., Paris 2010.
M.-H. Congourdeau, La Bible à Byzance, dans L. Mellerin (éd.), Lectures de la Bible. Ier-Ve siècle, Paris 2018, p. 379‑406.
M.-H. Congourdeau, L’IFEB et la redécouverte de la spiritualité byzantine du 14e siècle, dans M.-H. Blanchet et I. A. Tudorie (éd.), L’apport des Assomptionnistes français aux études byzantines. Une approche critique (Archives de l’Orient chrétien 21), Paris 2018, p. 313‑326.
M.-H. Congourdeau, La peste à Byzance. État des lieux, dans F. Clément (éd.), Épidémies, épizooties. Des représentations anciennes aux approches actuelles 2017, p. 83‑92.
M.-H. Congourdeau, Nicolas Cabasilas et Matthieu Cantacuzène, dans S. Efthymiadis, C. Messis, P. Odorico et I. Polemis (éd.), Pour une poétiqe de Byzance: Hommage à Vassilis Katsaros (Dossiers Byzantins 16), Paris 2015.
M.-H. Congourdeau, Cosmas Indicopleustès et Jean Philopon: deux lectures de la Genèse au 6e siècle., dans B. Bakhouche (éd.), Les interprétations antiques et médiévales du récit biblique de la création des éléments (Gn 1, 1-8) (Bibliothèque de l’École des Hautes Études 167), Paris 2016, p. 147‑159.
M.-H. Congourdeau, Georges-Gennadios Scholarios, «Lettre sur la prise de Constantinople » (traduction), dans V. Déroche et N. Vatin (éd.), Constantinople. 1453. Des Byzantins aux Ottomans, Paris 2016, p. 893‑923.
M.-H. Congourdeau et B. Martin-Hisard, Les institutions de l’Église byzantine, dans J.-C. Cheynet (éd.), Le Monde Byzantin, II. L’Empire byzantin (641-1204) (Nouvelle Clio), Paris 2006, p. 89‑124.
M.-H. Congourdeau, L’antijudaïsme dans l’exégèse patristique grecque hors Origène, dans A. Guggenheim et D. Cohen-Lévinas (éd.), L’Antijudaïsme à l’épreuve de la philosophie et de la théologie, (Le genre humain) 2016, p. 209-224.
M.-H. Congourdeau, Athanase, Niphon et Jean Kalékas étaient-ils des patriarches simoniaques ?, dans C. Gastgeber, E. MItsiou, V. Zervan et J. Preiser Kapeller (éd.), The Patriarchate of Constantinople in Context and Comparison. Proceedings of the International Conference Vienna, September 12th–15th 2012 In memoriam Konstantinos Pitsakis (1944–2012) and Andreas Schminck (1947–2015), Vienne 2017.
M. Cacouros et M.-H. Congourdeau (éd.), Philosophie et sciences à Byzance de 1204 à 1453 : les textes, les doctrines et leur transmission, Actes de la table ronde organisée au XXe Congrès international d’études Byzantines (Paris, 2001) (Orientalia Lovaniensia Analecta 146), Louvain / Paris / Dudley 2006.
M.-H. Congourdeau, L’empereur et le patriarche dans l’empire byzantin, Istina L, 2005/1, p. 8-21 2005, p. 8‑21.
M.-H. Congourdeau, Nicolas Cabasilas et le palamisme, dans Gregorio Palama e oltre. Studi e documenti sulle controversie teologiche del XIV secolo bizantino (Orientalia Venetiana XVI), Firenze 2004, p. 191‑210.
M.-H. Congourdeau, Il monachesimo a Costantinopoli al tempo di Simeone il Nuovo Teologo, dans Simeone il Nuovo Teologo e il monachesimo a Costantinopoli, Bose 2002, p. 25‑44.
M.-H. Congourdeau, Quand viendra le Jour de Seth (roman), Presses de la Renaissance., Paris 2003.
M.-H. Congourdeau, Les abortifs dans les sources byzantines, dans Le corps à l’épreuve, Poisons, remèdes et chirurgie : aspects des pratiques médicales dans l’Antiquité et le Moyen Âge, Reims 2002, p. 57‑70.
M.-H. Congourdeau, L’embryon entre néoplatonisme et christianisme, Oriens-Occidens, Cahiers du Centre d’histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales 4/2002, 2002, p. 210‑216.
M.-H. Congourdeau, Théolepte de Philadelphie, Lettres et Discours monastiques (Pères dans la foi 81‑82), Migne., Paris 2001.
M.-H. Congourdeau, (60 notices), Dictionnaire Encyclopédique du Moyen Age. Paris, 2001.
M.-H. Congourdeau, Sang féminin et génération chez les auteurs byzantins, Actes du 4e colloque international de Montpellier, Université Paul-Valéry (27-29 novembre 1997), Les Cahiers du CRISIMA n° 4, 1999, p. 19-23. 4, 1999, p. 19‑23.
M.-H. Congourdeau, Moines dans les villes byzantines, Sources Vives 89, 1999, p. 59‑67.
M.-H. Congourdeau, Byzance et la fin du monde. Courants de pensée apocalyptiques à Byzance sous les Paléologues, dans dans B. Lellouch et S. Yerasimos ed., Les traditions apocalyptiques au tournant de la chute de Constantinople (Actes du colloque d’Istanbul, avril 1996), Varia Turcica XXXIII, Paris 1999, p. 55-97. (Varia Turcica XXXIII), Paris. 1999, p. 55‑97.
M.-H. Congourdeau, Questions d’anthropologie aux Vie et VIIe siècles : l’homme, son âme et son corps, Annuaire de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes Ve section 106, 1998, p. 397‑403.
M.-H. Congourdeau, Le monde byzantin, dans À l’ombre d’Avicenne. La médecine au temps des Califes (catalogue), Institut du monde arabe., Paris-Gand 1996, p. 271‑273.
M.-H. Congourdeau, La médecine byzantine. Une réévaluation nécessaire, La revue du praticien no janvier, 2004.
M.-H. Congourdeau, Jean Philopon, La Création du monde (Pères dans la foi 87‑88), Migne., Paris 2004.
M.-H. Congourdeau, Genèse d’un regard chrétien sur l’embryon, dans Naissance et petite enfance dans l’Antiquité, Actes du colloque de Fribourg, 28 novembre - 1er décembre 2001 (Orbis Biblicus et Orientalis), Fribourg 2004, p. 349‑362.
M.-H. Congourdeau, D. Iogna-Prat et G. Venstein, L’Eglise byzantine entre charismes et hiérarchie, dans Histoires des hommes de Dieu dans l’islam et le christianisme, Flammarion., Paris 2003, p. 17‑38.
M.-H. Congourdeau, Le judaïsme, cœur de l’identité byzantine, dans Les Chrétiens et les Juifs dans les sociétés de rites grec et latin. Approche comparative (Bibliothèque d’Etudes Juives 18), Paris 2003.
M.-H. Congourdeau, Nicolas Kabasilas, Religion in Geschichte und Gegenwart. Tübingen, 2002.
M.-H. Congourdeau, L’eucharistie à Byzance du 11e au 15e siècle, Encyclopédie Eucharistia, Paris 2002, p. 145-166., Eucharistia. Paris, 2002.
M.-H. Congourdeau, Grégoire de Nysse en accusation: un dossier du 15e s. sur l’origine de l’âme, Travaux et Mémoires 14, 2002, p. 135‑146.
M.-H. Congourdeau, Médecine et théologie chez Anastase le Sinaïte, médecin, moine et didascale, dans dans V. Boudon-Millot et B. Pouderon ed., Les Pères de l’Eglise face à la science médicale de leur temps, Paris 2005, p. 287-298., Paris 2005.
M.-H. Congourdeau, La perception de la peste en pays chrétien byzantin et musulman, REB 59, 2001, p. 95‑124.
M.-H. Congourdeau, L’enfant à naître (Tertullien, Grégoire de Nysse, Augustin, Maxime le Confesseur) (Pères dans la foi 78), Migne., Paris 2000.
M.-H. Congourdeau, Pour une étude de la Peste noire à Byzance, dans Eupsychia È. MŽlanges offerts ˆ HŽl•ne Ahrweiler (Byzantina Sorbonensia 16), Paris 1998, p. 143‑163.
M.-H. Congourdeau, Conférence de Mme Marie-Hélène Congourdeau, Annuaires de l’École pratique des hautes études 110, no 106, 1997, p. 397‑403.